Personal tools

The Science and Technology of Music

Sections
Home Activities live@CIRMMT Performance Series Live@CIRMMT présente: Acousmatique

Skip to content. | Skip to navigation

Live@CIRMMT présente: Acousmatique

— filed under:

Compositeurs: Gilles Gobeil (Canada) – Loïse Bulot (France) - Hanna Hartman (Suède) - Alexis Langevin-Tétrault (Canada) - Vincent Monastesse (Canada) - Paolo Pastorino (Italie)

What
  • live@CIRMMT
When Oct 27, 2016
from 07:30 PM to 09:00 PM
Where Salle Claude Champagne, UdeM
Add event to calendar vCal
iCal

Version anglaise

acousmatics

Entrée libre

Programme (sujet à changement)

Le vertige inconnu (1993-94)                    Gilles Gobeil (CA)
Ombres, espaces, silences... (2005)
Un cercle hors de l'arbre (2014-15)

Hesperia (2015)                                         Loïse Bulot (FR)
Black Bat (2015)                                         Hanna Hartman (SE)
Dévorer l'espace                                         Alexis Langévin-Tétraut (CA)
BellZeBull (2015)                                        Vincent Monastesse (CA)
Dimensione aggiuntiva (2016)                    Paolo Pastorino (IT)







Veuillez prendre note que cet événement aura lieu à la Salle Claude Champagne à UdeM



Les artistes

GILLES GOBEIL

Après des études en techniques d’écriture, Gilles Gobeil a complété une maîtrise en composition à l’Université de Montréal. Depuis 1985 il se consacre à la musique acousmatique et à la musique mixte. Ses compositions se rapprochent de ce que l’on nomme ‘cinéma pour l’oreille’. Plusieurs de ses pièces sont inspirées d’œuvres littéraires et tentent à leur tour de donner à voir par le moyen du sonore.

Gilles Gobeil est lauréat de plus d’une vingtaine de prix sur la scène nationale et internationale dont aux concours Ars Electronica (Autriche, 1995, 2005), Black & White (Portugal, 2009), Bourges (France, 1988, 89, 99, 2009), British Design & Art Direction (RU, 2002), Brock University (Canada, 1985), Ciber@rt (Espagne, 1999), CICEM (Monaco, 2014),CIMESP (Brésil, 1997, 99, 2001), Conseil canadien de la musique (1985), Destellos (Argentine, 2011, 12), Luigi-Russolo (Italie, 1987, 88, 89), Métamorphoses (Belgique, 2000, 02), Newcomp (ÉU, 1987), SOCAN (Canada, 1993),SDE Canada (1984) et Stockholm Electronic Arts Award (Suède, 1994, 97). Son disque Trilogie d’ondes a reçu le Prix Opus 2004-05 (Disque de l’année) du Conseil québécois de la musique (CQM); le disque Le contrat a été finaliste dans cette même catégorie en 2003-04.
Il a reçu des commandes d’œuvres de Codes d’accès (Montréal), DAAD (Berlin, Allemagne), empreintes DIGITALes (Montréal), Groupe de musique expérimentale de Bourges (GMEB, France), Groupe de recherches musicales (GRM, France), Musiques & Recherches (Belgique), Réseaux des arts médiatiques (Montréal), Société Radio-Canada, Totem contemporain (Montréal), Zentrum für Kunst und Medientechnologie (ZKM, Allemagne), de Folkmar Hein,Uli Aumüller, Camille Mutel et Oscar Wiggli et des interprètes Suzanne Binet-Audet, René Lussier, Arturo Parra et Rick Sacks.

Il a été compositeur en résidence à Banff (Canada, 1993, 95), Bourges (France, 1991), EMS(Suède, 2013), GRM (France, 1993, 2012), Académie Franz Liszt (Weimar, Allemagne, 2010), Miso Music Portugal (2012), Musiques & Recherches (Belgique, 2012), PANaroma (Brésil, 2014), ZKM (Allemagne, 2005, 06, 07, 09, 10, 12, 13) et compositeur invité du DAAD(Allemagne, 2008).
Gilles Gobeil est membre de la Communauté électroacoustique canadienne (CÉC) et co-fondateur de Réseaux, un organisme dédié à la production d’événements en arts médiatiques.

 

 

___________________________________________________ LE VERTIGE INCONNU (9'30)___________________________________________

 Commission: GMEB, with support from the CCA

 “… here, on the roof of the world, I feel a shadow of uneasiness… It’s not at all the height, nor the kind of suction exerted by the abrupt depths and its emptiness which troubles me. It’s an altogether different emptiness which affects an altogether different sense… the essence of solitude…” — Paul Valéry, Le solitaire
Le vertige inconnu [The Mysterious Vertigo] was produced in 1993 at the studios of the Groupe de musique expérimentale de Bourges (GMEB, France). It premiered in June 1993 at the 23rd Bourges International Electroacoustic Music Festival (France). The piece was commissioned by the GMEB, with support from the Canada Council for the Arts. Le vertige inconnu was awarded the Prize of international competition Stockholm Electronic Arts Award (Sweden, 1994) and the 2nd Prize at the Prix Ars Electronica (Linz, Austria, 1995).

 

___________________________________________________ OMBRES, ESPACES, SILENCES...(23'00)__________________________________

(Vol de rêve / Descente au tombeau / La nuit / Vision)
Commande: ZKM (Karlsruhe, Allemagne)

Pour Ombres, espaces, silences…, j’ai eu le désir de revisiter les musiques des premières polyphonies (Ars Antiqua, Ars Nova). Mon intention était de faire cohabiter ce monde d’intervalles et d’accords à celui, bien plus vaste, des bruits. Cet univers des bruits devenant en quelque sorte un écrin pour présenter, ou plutôt évoquer poétiquement des fragments modifiés des premiers moments de la musique occidentale.
Ombres, espaces, silences… a été réalisée en janvier et février 2005 dans les studios du Zentrum für Kunst und Medientechnologie Karlsruhe (ZKM) en Allemagne et a été créée le 12 février 2005 dans le cadre du festival trans_canada au ZKM_Kubus du ZKM. Elle est une commande du ZKM. Merci au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et au ZKM pour leur appui. Ombres, espaces, silences… a reçu une Mention d’honneur au Prix Ars Electronica (Linz, Autriche, 2005) et a été sélectionnée aux 32es Concours internationaux de musique et d’art sonore électroacoustiques de Bourges (France) la même année.

 

___________________________________________________ UN CERCLE HORS DE L'ARBRE (10'30)__________________________________

North America premiere
Commission: PANaroma Studios (Sao Paulo, Brazil)
To Flo Menezes
Inspired freely by the film La Jetée by Chris Marker (1921-2012).

Un cercle hors de l’arbre was realized in the studios of PANaroma in Sao Paulo (Brazio) in September and October 2014 and was premiere on October 24, 2014 during the BIMESP festival (Bienal Internacional de Musica Electroacustica de Sao Paulo). Thanks to the Canadian Council for the Arts (CCA) for their support. Un cercle hors de l’arbre was award the Second Prize at the 8th Destellos Electroacoustic Composition Competition (Mar Del Plata, Argentina, 2015).


LOÏSE BULOT

Musicienne et plasticienne, Loïse Bulot (1982) développe un univers onirique à travers le dessin et la musique. Elle étudie aux beaux-arts puis au conservatoire de Marseille. Ses pièces électroacoustiques ont été diffusées dans plusieurs festivals et elle est lauréate du 2° prix Luigi Russolo en 2014 et du concours Banc d'essai en 2015. Elle obtient également son DEM ainsi qu'un prix Sacem en 2015. Elle travaille actuellement sur des projets de spectacle vivant, des bandes dessinées et des ateliers de création artistique qu'elle mène auprès des jeunes publics.

 

___________________________________________________ HESPERIA (9'30)______________________________________________________

L'hesperia  est un petit papillon avec des tâches blanches argentées que l'on appelle aussi "virgule”. J'ai construit cette pièce avec les idées de mobilité, de battements d'ailes, de légèreté de ces petits insectes qui éclosent, se déploient et prennent leur envol, traversant des paysages et des ciels changeants...

 

HANNA HARTMAN

Hanna Hartman est compositrice, artiste sonore et performeuse suédoise basée à Berlin. Depuis le début des années 1990, elle compose pour la radio, ainsi que des musiques électroacoustiques, installations sonores et performances qui ont été présentées partout en Europe. Au cours de sa carrière, Hanna Hartman a gagné plusieurs prix et bourses, incluant le Karl-Sczuka-Preis (2005), le prix Phonurgia Nova (2006), la bourse Villa Aurora (2010) et le prix Rosenberg (2011). Entre 2007 et 2008, elle fut la compositrice invitée à la Radio Suédoise. En 2014, elle a travaillé au CIRMMT dans le cadre d’une résidence en partenariat avec l’Institut Goethe, le CALQ et Le Vivier.

 

___________________________________________________ BLACK BAT (7'43)_____________________________________________________

Black Bat a été composé pour le système de hautparleurs de Berghain à Berlin et commissionné par la Deutschlandradio Kultur & Sclossmediale Werdenber.  Elle a été présentée pour la première fois à l’anniversaire du Festival Uktraschall à Berlin en 2014. Black Bat a reçu la mention honorable du Festival Ars Electronica 2015 et a été publié en format vinyle 10’ par le label Komplot en 2016.

 

ALEXIS LANGEVIN-TÉTRAULT

Alexis Langevin-Tétrault est un compositeur et un artiste de performance. Il a participé à la fondation de différents projets de musiques électroacoustiques et électroniques dont QUADr, Falaises, Alexeï Kawolski, BetaFeed et Recepteurz. Ses oeuvres se caractérisent par l'utilisation approfondie des technologies audionumériques, par la conception méticuleuse de sons de synthèse, par une recherche de raffinement de l'écriture musicale et du timbre sonore ainsi que par un souci conceptuel. Il a terminé un baccalauréat en musiques numériques à l'université de Montréal et il y complète présentement une maitrise en composition avec Nicolas Bernier. Ses œuvres sont présentées par différents festivals à travers le monde, dont ISEA, MUTEK, Espace du son, Futura, Sonorities, MNM, BIAN et TIES. Son travail a été récompensé par la fondation Destellos en 2014 et en 2015, par la fondation SOCAN en 2015 et par la fondation Musiques et Recherches ainsi que le festival Exhibitronic en 2016.

 

_________________________________________Dévorer l'espace (7'45)_________________________________________________________

À la recherche d'un impossible ailleurs, je tente de saisir les vertiges. Cette pièce octophonique est constituée de prise de son créative, de traitements numériques et de synthèse. Elle explore les possibilités de spatialisation et de relations entre le micromontage et les trames. Cette pièce a reçu une nomination à la compétition internationale de composition électroacoustique de la fondation Destellos.

 

VINCENT MONASTESSE

Mon initiation à la musique a lieu dès l'âge de 4 ans au sein de l'école Les Petits Violons dirigée par Jean Cousineau qui sera mon tuteur pour les 10 années subséquentes (1966-1977). J'entreprendrai plus tard une formation en chant sous la gouverne de Philippe Parent (1982) que je poursuivrai avec Gail Desmarais au moment de faire un premier Bac en musique à l'Université de Montréal (1989-1994); je reviendrai y compléter un 2e Bac en Musiques Numériques (2014) après avoir effectué des études en massokinésithérapie et en ostéopathie. Je poursuis actuellement des études à la maîtrise sous la supervision de Robert Normandeau; mon projet s'intéresse à la prosodie et à l'imitation aux instruments pour une poïétique en création électroacoustique.

 

_________________________________________BellZeBull (8'40)______________________________________________________________

Initially created to support a trio of dancers, this piece was later adapted for a concert version. The design of the work was based on three distinct states: first, a frugality of gestures similar to a pantomime; then a growing activity of a corporeality anchored to the ground; until an ecstasy that gradually tilts towards a final rest. A concert version will follow. The circle and roundness are two attributes that will be highlighted, first by the circular equivalent of the octophonic spatialisation, and second, metaphorically, by the use of rain as supporting material. These will be the figures on the background; various sounds of transformed bells will punctuate the first plan.


PAOLO PASTORINO

Paolo Pastorino (1983) est un guitariste et compositeur italien. En 2006, il commence à travailler comme technicien de son avec quelques groupes de Rock, Nu-Metal et Rock Industriel. Il a étudié Informatique Musicale et Technologie du Son au Conservatoire de Sassari (2015) et se spécialise actuellement en nouvelles technologies musicales au Conservatoire de Cagliari.
Dans son travail, il utilise des instruments électroniques et des algorithmes créés par logiciel, ainsi que des instruments traditionnels de musique électronique et d’autres éléments concrets présents dans la nature. Paolo Pastorino utilise également l’implémentation des systèmes de contrôle développés sur MaxMSP pour l’électronique et la composition assistée par ordinateur.

 

_________________________________________Dimensione aggiuntiva (3'25)____________________________________________________

Le but de cette composition est de créer, pour chaque fragment audio, un croisement entre le timbre et le temps. C’est ma façon, en quelque sorte, de tracer une ligne de temps des évènements.  J’ai essayé de sculpter chaque objet sonore de façon à créer une forme vivante capable de se déplacer dans un espace imaginaire.
Dimensione aggiuntiva est une dimension additionnelle qui se réfère à une nouvelle extension des objets. Par l’élaboration de sons concrets et synthétisés, je cherche de nouveaux timbres. Cette recherche m’a conduit à explorer différentes stratégies de composition et choisir des solutions de façon à ce que le résultat de chaque nouvelle composition soit différente des autres. À noter que chaque échantillon est traité grâce aux algorithmes que j’ai développés sur Max/MSP.

Document Actions