Personal tools

The Science and Technology of Music

Sections
Home Activities live@CIRMMT Performance Series Akousma@CIRMMT: Les fondateurs: Réseaux

Skip to content. | Skip to navigation

Akousma@CIRMMT: Les fondateurs: Réseaux

— filed under:

Composers Jean-François Denis, Gilles Gobeil and Robert Normandeau founded 'Réseaux des arts médiatiques' in 1991 and they stayed at the forefront of Québec's electroacoustic music scene ever since, largely contributing to the birth of what's now called "L'école de Montréal".

What
  • live@CIRMMT
When Apr 05, 2012
from 07:30 PM to 09:00 PM
Where MMR, New Music Building, McGill University (527 Sherbrooke St. West)
Add event to calendar vCal
iCal

pour les informations concernant le concert du 4 avril: / For information about the concert on April 4: Dhomont/Vande Gorne: Réseaux

This concert is free and open to the public.

**RESERVATIONS ARE NO LONGER AVAILABLE.  PLEASE FEEL FREE TO COME TO THE 1st FLOOR OF THE NEW MUSIC BUILDING AT 7:15PM ON THE EVENING OF THE CONCERT TO SEE IF TICKETS ARE AVAILABLE.

AVANT-PROGRAMME / BEFORE THE PROGRAM

  • Sans titre (2012), Création / Premiere
    • Étudiants et étudiantes du Profil Composition préuniversitaire du Cégep de Saint-Laurent: Judith Dextraze-Monast, Nicolas Galipeau, Nicolas Lanctôt, Hans Martin, Charles Montmeny-Huot, Gabriel Rivest, Pierre-Luc Senécal. / Students of the Profil Composition préuniversitaire of the Saint-Laurent Cégep: Judith Dextraze-Monast, Nicolas Galipeau, Nicolas Lanctôt, Hans Martin, Charles Montmeny-Huot, Gabriel Rivest, Pierre-Luc Senécal.

       

    • Oeuvre inspirée de la démarche du Concert collectif organisé par les membres du Groupe de Recherches Musicales (GRM) en 1962 et puisant des matériaux au commencement de l'histoire de la musique concrète, comme un clin d'œil au genre. / A work inspired by the approach of the Concert collectif organized by the members of the Groupe de Recherches Musicales (GRM) in 1962, it draws on materials from the beginning of musique concrete, as a nod to the genre.

       

PROGRAMME / PROGRAM

  • Guirlande hommage 1 (2012), Création / Premiere, de/by Jean-François Denis, Gilles Gobeil, Robert Normandeau
    • Collage fabriqué à l'aide d'œuvres des compositeurs qui se sont vus offrir des cartes blanches dans le cadre des 15 séries de concerts Rien à voir et des 4 AKOUSMA qui ont été dirigés par les fondateurs de Réseaux. Le choix s'est opéré en sélectionnant les invités des éditions impaires pour la Guirlande 1, diffusée par Robert Normandeau, et ceux des éditions paires pour la Guirlande 2, diffusée par Gilles Gobeil. Voir les noms des compositeurs sur le feuillet biographique. / A collage made with the help of works by composers who have been offered cartes blanches in the framework of the 15 concert series, Rien à voir and the 4 AKOUSMA festivals which were directed by the founders of Réseaux. A choice has been made to select the guest of odd years for Guirlande 1, broadcast by Robert Normandeau, and those of even years for Guirlande 2, broadcast by Gilles Gobeil.  See the names of the composers on the biography fact sheet.
  • 4 images (2012), de/by Jean-François Denis
    • Cette pièce est un «compromis audio» suite à une réflexion sur les écologies sonore et électroacoustique, thème d'une commande de l’émission Musique actuelle du Réseau FM de Radio-Canada à l’automne 1990. Un compromis car j’en étais venu à la conclusion que l’humain faisait déjà tellement de son et de bruit, qu’il avait un tel impact sur l’environnement, que ma contribution audible à l’écologie sonore ne pourrait être que du silence… Mais le silence n’est pas très radiophonique… / This piece is an “audio compromise” after a reflection on sound ecologies and electroacoustics, commissioned by the radio show Musique actuelle on the FM network of Radio-Canada in the autumn of 1990.  A compromise because I came to the conclusion that humans already makes so much sound and noise, that he has a real impact on the environment, that my audible contribution to the sound ecology could be that of silence… But silence is not very radiophonic…
  • Castalie (Stéréo, 2008), de/by Gilles Gobeil
    • Librement inspiré du roman Le jeu des perles de verre (1943) d'Hermann Hesse. Pour ce projet, j’ai voulu illustrer les différents moments de la vie du personnage principal Joseph Valet, alias Magister Ludi. / Freely inspired by the novel Le jeu des perles de verre (1943) by Hermann Hesse.  For this project, I wanted to illustrate the different moments of the life of the main character Joseph Valet, aka Magister Ludi.
    • Pour souligner le 60e anniversaire de la musique concrète (en 2008), j’ai choisi d'utiliser principalement des sources concrètes, n’appliquant que peu ou pas de traitements, et ce, afin d’être le plus fidèle possible à l’esprit des origines. / To mark the 60th anniversary of musique concrète (in 2008), I chose to use mainly concrete sources, applying a little or no treatment, to be the most faithful to the spirit of its origins.
    • Castalie a été realisée en 2008 dans les studios de l’université Technique (TU) de Berlin (Allemagne). La création a eu lieu le 31 juillet 2008 pendant le festival SMC’08 à Berlin. Commande du DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst / Berliner Künstlerprogramm), Castalie a reçue le premier prix (audio) au 6e festival audiovisuel Black & White de Porto (Portugal) en 2009 et une Mention au 36e concours international des musiques électroacoustiques et arts électroniques de Bourges (France) en 2009. / Castalie was realized in 2008 in the studios of the Université Technique (TU) in Berlin, Germany.  The premiere took place the 31st July 2009 during the festival SMC ’08 in Berlin.  Commissioned by DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst / Berliner Künstlerprogramm), Castalie received the first prize (audio) at the 6th audiovisual festival Black & White de Porto (Portugal) in 2009 and a Mention at the 36th international competition of electroacoustic music and electronic arts of Bourges (France) in 2009.
  • Jeu de langues (Stéréo, 2009), de/by Robert Normandeau
    • À Terri / To Terri
    • Cette pièce m’est venue à l’idée à la suite d’une conversation que j’ai eue à Lisbonne (Portugal) en 2008 avec les organisateurs du festival Música Viva. Nous avions fait le constat que contrairement aux autres arts contemporains — la littérature, la peinture, le cinéma — la musique n’avait à peu près pas abordé le thème de l’érotisme. Voici ma contribution au genre. / This piece came to me with an idea following a conversation I had in Lisbon (Portugal) in 2008 with the organizers of the Músoca Viva festival.  We had the realization that contrary to other contemporary arts – literature, painting, cinema – music has almost never touched the theme of eroticism.  Here is my contribution to the genre. 
    • Jeu de langues a été réalisée en 2009 dans le studio du compositeur et a été créée le 19 septembre 2009 dans le cadre du festival Música Viva à la Sala Eduardo Prado Coelho du Centro Cultural de Belém à Lisbonne (Portugal). Elle est une commande de Miso Music Portugal (Lisbonne, Portugal). Remerciements à Claire Marchand (flûtes traversières), Ida Toninato (saxophone baryton) et Terri Hron (flûtes à bec). Remerciements à Miguel Azguime et Paula Azguime. Jeu de langues a remporté le Production Prize au Giga-Hertz Preis 2010 (Karlsruhe, Allemagne). / Jeu de langues was created in 2009 in a composer’s studio and was premiered on the 19th September 2009 in the Música Viva à la Sala Eduardo Prado Coelho du Centro Cultural de Belém festival in Lisbon (Portugal).  It was commissioned by Miso Music Portual (Lisbon, Portugal).  Thanks to Claire Marchand (flute), Ida Toninato (baritone saxophone) et Terri Hron (recorder).  Thanks to Miguel Azguime and Paula Azguime. Jeu de langues won the Giga-Hertz Production Prize 2010 (Karlsruhe, Germany).
  • Guirlande hommage 2 (2012), Création / Premiere, de/by Jean-François Denis, Gilles Gobeil, Robert Normandeau

A PROPOS de Réseaux

UN ORGANISME UNIQUE AU PAYS
La société de concerts de musique électroacoustique Réseaux est unique en son genre, non seulement au Québec, mais également au Canada. Il s’agit de la seule société de diffusion qui s’occupe uniquement de présenter les musiques électroacoustiques de concert, autant celles des compositeurs d’ici que celles des compositeurs étrangers. En cela, elle ne peut être comparée à aucune autre société de concerts dédiée à la musique actuelle ou contemporaine. Certes, quelques-unes de celles-ci programment de temps à autre une œuvre et parfois même un concert où l’électroacoustique fait bonne figure, mais ce n’est pas leur mandat principal.
 
Réseaux est la seule société qui commande régulièrement des œuvres à des compositeurs de musique électroacoustique, qui en programme la création dans ses concerts et qui les fait tourner dans ses programmations régulières. Si Montréal peut revendiquer le titre de capitale nord-américaine de l’électroacoustique, Réseaux y est certes pour quelque chose puisque c’est grâce à elle que ces musiques sont diffusées sur la scène québécoise.
 
EN BREF
Premier concert en 1991 • de la saison 1996-1997 jusqu’à la saison 2003-2004, Réseaux a produit quinze éditions de la série de concerts acousmatiques Rien à voir. Plus d’une centaine de concerts ont été présentés durant cette période • Réseaux a également produit ou coproduit quelques concerts de musique mixte : Par(A)cousmatique en 1998 (au FIMAV) ; Plein la vue au Théâtre La Chapelle en 1999; Flûte! un concert, en collaboration avec Radio-Canada en 2001 et MusMix, en coproduction avec le Nouvel Ensemble Moderne, en 2002 et 2004 • depuis 2005, Réseaux produit la série de concerts AKOUSMA, consacrée à toutes les formes de musiques électroacoustiques • En 2011-2012, Réseaux a présenté des concerts de sa série AKOUSMA_ex à Troy (NY) et au festival Electric Fields d'Ottawa. 

ABOUT RéseaUx

RÉSEAUX: UNIQUE IN CANADA
The electroacoustic music concert production company Réseaux is unique, not only in Quebec but in all of Canada. Réseaux is the only production company solely devoted to presenting concerts of electroacoustic music featuring the works of Canadian and foreign composers, in equal parts. Because of that, it differs from all the other concert societies devoted to new music or contemporary music. Some of these other organizations do program electroacoustic events from time to time, but it's not their main mission. Réseaux is the only organization commissioning works from electroacoustic music composers on a regular basis, premiering these works in its concerts, and bringing them back in its regular programming. If Montreal can rightfully claim to be the North American capital of electroacoustics, it is most certainly due to Réseaux!
 
FIRST CONCERTS
Réseaux produced its first concert, Top secret, hommage à Francis Dhomont on November 2, 1991, the day of the composer’s 65th birthday, in a co-production with empreintes DIGITALes. • Between the 1996-1997 and 2003-2004 seasons, Réseaux produced 15 editions of the Rien à voir series of acousmatic concerts. Each edition featured several concerts, with over one hundred concerts presented over those years. • Réseaux also produced or co-produced a few concerts of mixed music: Par(A)cousmatique in 1998 (with the FIMAV); Plein la vue in 1999, at Théâtre La Chapelle; Flûte! un concert in 2001, in collaboration with Radio-Canada; MusMix in 2002 and 2004, co-produced with the Nouvel Ensemble Moderne. • Since 2005, Réseaux is producing the AKOUSMA concert series, which is devoted to all kinds of Electro music.
 

Biographies des compositeurs / Biographies of the composers

Jean-François Denis, Montreal, Quebec, 1960

Gilles Gobeil, Sorel-Tracy, Quebec, 1954

Robert Normandeau, Quebec, Quebec, 1955

 
 
 
Akousma logo
   Réseaux logo     FAMEQ logo 1     Cégep Saint Laurent logo
Document Actions