Personal tools

The Science and Technology of Music

Sections
Home Activities live@CIRMMT Performance Series live@CIRMMT Distinguished Artist Concert with Thierry de Mey

Skip to content. | Skip to navigation

live@CIRMMT Distinguished Artist Concert with Thierry de Mey

— filed under:

What
  • live@CIRMMT
When Dec 09, 2011
from 07:30 PM to 09:00 PM
Where MMR, New Music Building, McGill University (527 Sherbrooke St. West)
Add event to calendar vCal
iCal

Il y aura une conférence de CIRMMT donnée par Thierry de Mey la veille de ce concert. / There will be a CIRMMT Distinguished Lecture by Thierry de Mey the day before this concert. 

Ce concert est libre et ouvert au public. / This concert is free and open to the public.

 

PROGRAMME / PROGRAM

  • Ice (1991), de/by T. de Mey 
    • Pour violon et violoncelle/for violin and cello
  • 21 études à danser (1998), film et musique de T. de Mey sur une chorégraphie de Michèle Anne de Mey/film and music by T. de Mey on a choreography by Michèle Anne de Mey
  • Prélude à la mer (2009), film de T. de Mey sur une musique de Debussy/ film by T. de Mey on a musical work by Debussy
  • Dom Svoboda (2000)film et musique de T. de Mey sur une chorégraphie de Istok Kovacz/film and music by T. de Mey on a choreography by Istok Kovacz
  • Tippeke (1996), de/by T. de Mey
    • Pour violoncelle, vidéo et électronique/for cello, video and electronics
  • Musique de tables (1987), de/by T. de Mey
    • Pour trois percussionnistes/for three percussionists

Interprètes/performers:

  • Noam Bierstone (percussion)
  • Marjolaine Lambert (violon)
  • Krystina Marcoux  (percussion)
  • Andrea Stewart (violoncelle/cello)
  • Alessandro Valiante (percussion)

 

A propos de THIERRY DE MEY

Thierry De Mey, né en 1956, est compositeur et réalisateur de films. L’intuition du mouvement guide l’ensemble de son travail, lui permettant d’aborder et d’intégrer différentes disciplines. Le postulat préalable à son écriture musicale et filmique veut que le rythme soit vécu dans le(s) corps et qu’il soit révélateur du sens musical pour l’auteur, l’interprète et le public.

Il a développé un système d’écriture musicale du mouvement, à l’œuvre dans certaines de ses pièces où les aspects visuels et chorégraphiques sont d’importance égale du geste producteur de son : Musique de tables (1987), Silence must be ! (2002), Light Music créé à la Biennale Musiques en scène de Lyon en 2004.

Une grande partie de sa production musicale est destinée à la danse et au cinéma. Pour les chorégraphes Anne Teresa De Keersmaeker, Wim Vandekeybus et sa sœur Michèle Anne De Mey, il fut souvent bien plus qu’un compositeur, mais aussi un précieux collaborateur dans l’invention de « stratégies formelles » pour reprendre une expression qui lui est chère. Ses principales réalisations et compositions sont Rosas danst Rosas, Amor constante, April me, Kinok (chorégraphies A. T. De Keersmaeker) ; What the body does not remember et Les porteuses de mauvaises nouvelles, Le poids de la main (chorégraphies de W. Vandekeybus), Dantons Töd (dir. Bob Wilson), Musique de tables, Frisking pour percussions, un quatuor à cordes, Counter Phrases, etc.

Il a participé à la fondation de Maximalist ! et de l’ensemble Ictus qui a créé plusieurs de ses pièces (dir : G. E. Octors). Sa musique a été interprétée par de grands ensembles tels que le Quatuor Arditti, le Hilliard ensemble, le London Sinfonietta, l’Ensemble Modern, le musikFabrik et l’Orchestre Symphonique de Lille. Les installations de Thierry De Mey où interagissent musique, danse, vidéo et processus interactifs ont été présentées dans des manifestations telles que les biennales de Venise, de Lyon et en de nombreux musées. Son travail a été récompensé de prix nationaux et internationaux (Bessie Awards, Eve du Spectacle, Forum des compositeurs de l'Unesco, FIPA…). Le film/installation Deep in the woods (2002-2004) réunit plus de 70 danseurs/chorégraphes. Pour le film Counter Phrases (2003-2004), 9 compositeurs répondent à son invitation danse/film : S. Reich, F. Romitelli, M. Lindberg, T. Hosokawa, G. Aperghis, J. Harvey, L. Francesconi, R. De Raaf et S. Van Eycken. En 2003, le processus de travail avec A. T. De Keersmaeker sur April me a fait l’objet d’un documentaire Corps accord produit par Arte, qui a par ailleurs diffusé et coproduit la plupart de ses films.

En juillet 2005, il a été nommé dans le quatuor de direction artistique de Charleroi/Danses, Centre chorégraphique de la Communauté française aux côtés de Michèle Anne De Mey, Pierre Droulers et Vincent Thirion. En 2006, il a réalisé une installation d’après le conte de Perrault, Barbe Bleue, et un film, One Flat Thing reproduced sur la chorégraphie de William Forsythe, diffusé sur Arte. En 2007, pour la Biennale de Charleroi/Danses, il crée From Inside, une installation interactive en forme de triptyque. A l’occasion de la Biennale 09 Charleroi/Danses, il crée Equi Voci, polyptique de films de danse accompagné d’un orchestre comprenant entre autres Prélude à la mer, film basé sur l’une des plus belles chorégraphies d'Anne Teresa De Keersmaeker qu’il a tourné en Mer d’Aral en octobre 2009. Son dernier film en date, La Valse, chorégraphiée par Thomas Hauert et ZOO, vient compléter et clore ce projet. Enfin, sa nouvelle installation Rémanences, réalisée grâce à un procédé de captation par caméra thermique est créée en mars 2010 en Belgique et en France aux festivals VIA et EXIT.

About THIERRY DE MEY

Thierry De Mey, born in 1956, is a composer and filmmaker. An instinctive feel for movement guides his entire work, allowing him to tackle and integrate a variety of disciplines. The premise behind his musical and filmic writing is the desire for rhythm to be experienced in the body or bodies, revealing the musical meaning for the author, performer and audience. He has developed a system of musical writing for movement used in pieces where the visual and choreographic aspects are just as important as the gesture producing the sound, such as in Musique de tables (1987), Silence must be! (2002) and Light Music, which premiered at Lyon’s Musiques en Scène biennial festival in 2004. 

A large part of his music production is intended for dance and cinema. He has often been more than a composer for the choreographers Anne Teresa De Keersmaeker, Wim Vandekeybus and his sister Michèle Anne De Mey, offering his precious collaboration in the invention of "formal strategies" – to use a favourite expression of his. Among his main work let us mention Rosas danst Rosas, Amor constante, April me, Kinok (choreographies by A. T. De Keersmaeker), What the body does not remember, Les porteuses de mauvaises nouvelles, Le poids de la main (choreographies by W. Vandekeybus), Dantons Töd (dir. Bob Wilson), Musique de table, Frisking pour percussions, un quatuor à cordes, Counter Phrases, etc.

He participated in the foundation of Maximalist! and the Ictus ensemble which created several of his pieces (dir. G E Octors). His music has been performed by major ensembles such as the Arditti Quartet, the Hilliard Ensemble, London Sinfonietta, Ensemble Modern, Muzikfabrik and the Orchestre Symphonique de Lille. Thierry De Mey’s installations, in which music, dance, video and interactive processes work together, have been presented in events such as the Venice and Lyon biennials as well as in many museums. His work has received national and international awards (Bessie Awards, Eve du Spectacle, Forum des compositeurs de l'Unesco, FIPA, etc). The film/installation Deep in the wood (2002-2004) involved more than 70 dancers/choreographers. For the film Counter Phrases (2003-2004), nine composers answered his dance/film invitation : S. Reich, F. Romitelli, M. Lindberg, T. Hosokawa, G. Aperghis, J. Harvey, L. Francesconi, R. De Raaf and S. Van Eycken. In 2003, the working process with ATDK for April me was the subject of a documentary entitled Corps accord, produced by ARTE which has also broadcast and co-produced most of his films.

Since July 2005, Thierry De Mey is artistic director of Charleroi/Danses along with Pierre Droulers, Michele Anne De Mey and Vincent Thirion.

In 2006, he realised an installation adapted from Perrault’s tale, Barbe Bleue (Bluebeard), plus a film, One Flat Thing, reproduced based on the choreography by William Forsythe and broadcast by Arte in October. In 2007 he made From Inside for the Charleroi/Danses Biennale, an interactive installation in the form of a triptych. For the 2009 Charleroi/Danses Biennale, he created Equi Voci, a polyptych of dance films accompanied by orchestral music and which includes Prélude à la mer, a film based on one of Anne Teresa De Keersmaeker’s most beautiful choreographies which he shot by the Aral Sea in October 2009. His latest film – La Valse, choreographed by Thomas Hauert and the ZOO dance company – completes and closes this project.

Finally, his latest installation, Rémanences, is being made with a thermal camera in Belgium and France in March 2010 as part of the VIA and EXIT festivals.

 

DeMey2011Logo

Document Actions