improv@CIRMMT

improv@CIRMMT

Une édition spéciale d'impro@CIRMMT, dans le cadre du Colloque étudiant·e·s CIRMMT-OICRM-BRAMS

Veuillez noter que ce concert fait partie du Colloque des étudiant·e·s CIRMMT-OICRM-BRAMS et de notre conférence internationale, Le son du futur / Le futur du son.

Bien que les places soient réservées aux participants du CCOB et de la conférence, il se peut que des places supplémentaires soient disponibles pour ceux qui se présenteront 15 minutes avant le concert. Veuillez noter que nous ne pouvons pas garantir de places pour le grand public.

PROGRAMME ET NOTES

FURNAS

Nicola Di Croce (compositeur)

Furnas” fait partie d'une collection d'enregistrements sonores de terrain traitant du concept d'atmosphère affective et du positionnement de l'humain/auditeur dans l'environnement. La série a été conçue pour la première fois en 2020 lors d'une résidence en ligne à la NUB, dans le cadre du programme de résidence Licheni (plateforme en ligne et laboratoire de recherche virtuel pour le son et l'art). La composition est réalisée à partir d'enregistrements réalisés aux Açores en 2017 et réédités en 2021.

Bio : Architecte, musicien, artiste sonore et universitaire, il a obtenu son doctorat en planification régionale et politiques publiques à l'Università Iuav di Venezia, en Italie, et est actuellement boursier Marie Sklodowska-Curie à l'Iuav et à l'École des sciences de l'information de l'Université McGill à Montréal. Ses recherches portent sur la relation entre les études urbaines et les études sonores. Il s'intéresse aux approches collaboratives et participatives dans l'analyse et la conception des politiques urbaines à travers des méthodologies orientées vers le son et la pratique de l'art sonore.
www.nicoladicroce.com


PREMISES FOR AN INSTRUMENTAL INTERACTION

Benjamin Lavastre (compositeur et interprète)

Premises for an Instrumental Interaction est une pièce pour karlax, une sorte de "vase" numérique à remplir de sons et de gestes. Au final, la pièce est une interaction instrumentale fantasmée, comme une ventriloquie.

Benjamin Lavastre est un compositeur, chercheur et guitariste. Sa recherche de doctorat à l'Université McGill se concentre sur la composition avec instruments digitaux (en particulier le Karlax) en interaction avec des instruments acoustiques.


THE TEXT SCORE DATASET 1.0

Jennifer Walshe (compositrice/collectrice)
Interprètes :
Yuval Adler (https://adler.audio/)
Émilie Fortin (https://emilie-fortin.tumblr.com/)
Pat McMaster (https://www.patmcmaster.com/)
Valentina Plata (https://soundcloud.com/vaiu-sounds)
Lily Koslow (https://soundcloud.com/lilykoslow)

Nous interpréterons une petite sélection de The Text Score Dataset 1.0, qui sont des partitions générées par l'intelligence artificielle. Le groupe à l'origine du projet est dirigé par Jennifer Walshe, qui décrit son rôle comme étant celui d'une collectionneuse plutôt que d'une compositrice, avec plus de 3 000 œuvres dans la base de données utilisée pour entraîner les modèles d'IA. Pour en savoir plus sur le projet : http://milker.org/text-score-dataset

La compositrice et interprète Jennifer Walshe (http://milker.org/jenniferwalshebiography) est née à Dublin, Irlande. Sa musique a été commandée, diffusée et interprétée partout dans le monde. Elle est actuellement professeur à la Hochschule für Musik und Darstellende Kunst, Stuttgart.


BtFrq–Improv@Feedback Saxophone

Greg Bruce (compositeur et interprète)

BtFrq – Improv for Feedback Saxophone
Dans cette improvisation, Greg explore le phénomène des fréquences de battement à travers son système de saxophone à rétroaction. En jouant avec des changements subtils de positionnement, de mouvement des doigts, et de dynamique, le saxophone et les tons de Larsen oscillent entre tension et relâchement.

Greg Bruce est un saxophoniste à la recherche de nouveaux sons grâce aux opportunités oubliées de la technologie analogique. À travers un instrumentarium alimenté par le souffle – un saxophone augmenté par les technologies de pointe, lo-tech – Greg cherche à enquêter sur la dialectique homme/machine et à invoquer un avenir post-numérique.


LANDSCAPE WITH CIGAR SMOKE AND GREASEWOOD

Erich Barganier (compositeur et interprète)

Landscape with Cigar Smoke and Greasewood est une pièce pour guitare électrique, électronique fixe, vidéo et contrôleur gestuel GuitarAMI, écrite et interprétée par Barganier. L'œuvre s'inspire de "Landscape With Sex and Violence", un recueil de poèmes de Lynn Melnick qui aborde la façon dont la violence sexuelle est devenue une partie tellement ancrée de la culture nord-américaine qu'elle ne peut plus être séparée des paysages réels. La composition s'appuie sur des gestes et des paysages sonores électroniques répétés pour créer une réponse sonore aux textes de Lynn Melnick.

Erich Barganier est un compositeur et un multi-instrumentiste originaire de St. Petersburg, en Floride. Il écrit de la musique de chambre, orchestrale, cinématographique, instrumentale solo et électronique qui explore la technologie expérimentale, les frontières du bruit, l'improvisation, les processus génératifs et les nouvelles formes de notation. Les œuvres de Barganier ont été présentées par Bang on a Can, The International Computer Music Conference (ICMC), New York City Electroacoustic Music Festival (NYCEMF), Mostly Modern Festival, The New Music Gathering, National Sawdust, Le Poisson Rouge, Diffrazioni Festival, etc.


COLLECTIF MYRIADE

Kevin Gironnay (compositeur)
Interprètes :
Mélanie Cullin, piano
Ivan Bamford, batterie
Julie Houle, tuba
Kevin Gironnay, guitare électrique préparée
André Parmentier, guitare électrique

Cette improvisation fait suite à une période de recherches en laboratoire d'exploration musicale durant lesquelles, en automne dernier, les musiciens-improvisateurs présentaient des improvisations à deux mélomanes non-praticiens autour du thème de l'isolement. Les objectifs visés par ces laboratoires, propulsés par le collectif Myriade, étaient la recherche d’une connexion nouvelle entre les performeurs et leur public ainsi que le développement d’un vocabulaire créatif commun, aux frontières du soundpainting et de la partition graphique.

Le collectif Myriade a été créé en 2015 pour favoriser les échanges interdisciplinaires spontanés entre la musique et différentes formes d’arts. Le collectif fonde sa recherche et son travail sur des collaborations avec des artistes de tous horizons prenant la forme de laboratoires où, dans une liberté partagée, l’on explore et développe un langage commun.