Marco Fusi : l'interprète créatif et Giacinto Scelsi

Marco Fusi : l'interprète créatif et Giacinto Scelsi

Une présentation avec l'invité Marco Fusi (Conservatoire Royal d'Anvers) sur les approches des œuvres pour instruments à cordes de Giacinto Scelsi.

Inscription

Cet événement est gratuit et ouvert au grand public.

Résumé

Le processus créatif unique du compositeur italien Giacinto Scelsi (1905-1088) oblige les musiciens à rediscuter et à redéfinir leur rôle et leur engagement artistique lorsqu'ils interprètent sa musique. S'éloignant des rôles et des systèmes de communication traditionnels, son approche improvisée de la composition et son mépris de la musique écrite encouragent les interprètes à développer de nouvelles stratégies d'interprétation.

Aujourd'hui, afin d'établir une pratique d'interprétation informée de la musique de Scelsi, il est essentiel d'étudier son processus créatif complexe, en cherchant des suggestions d'interprétation dans ses artefacts musicaux. Cette présentation introduira les matériaux des improvisations originales de Scelsi (bandes enregistrées et instruments de musique spécifiques), le rôle et les libertés artistiques des transcripteurs par rapport à la partition écrite et le processus d'assignation instrumentale d'une performance générée au clavier.

En me fondant sur ces éléments pour comprendre le langage musical improvisé de Scelsi, je proposerai des approches alternatives de ses œuvres pour instruments à cordes, conçues pour donner aux interprètes une plus grande liberté de création et permettre le développement d'approches performatives individuelles de sa musique.

Biographie

Marco Fusi est un violoniste/violiste, et un défenseur passionné de la musique de notre temps.

Parmi ses nombreuses collaborations avec des compositeurs émergents et établis, il a créé des œuvres de Billone, Sciarrino, Eötvös, Cendo et Ferneyhough. Marco s'est produit avec Pierre Boulez, Lorin Maazel, Alan Gilbert, Beat Furrer, David Robertson, et joue fréquemment avec des ensembles contemporains de premier plan tels que le Klangforum Wien, MusikFabrik, Meitar Ensemble, Mivos Quartet, Ensemble Linea, Interface (Francfort), Phoenix (Bâle) et Handwerk (Cologne) ; Marco a enregistré plusieurs albums solo, publiés par Kairos, Stradivarius, Col Legno, Da Vinci, Geiger Grammofon.

Marco joue également de la viole d'amour, commandant de nouvelles pièces et collaborant avec des compositeurs pour promouvoir et élargir le répertoire existant pour cet instrument.

Fervent défenseur et éducateur de la musique contemporaine, il donne des conférences et des ateliers à l'Université de Columbia, l'Université de Californie - Berkeley, la Musikhochschule de Bâle, l'Université de New York, l'Université de Boston, l'Académie royale danoise de musique - Copenhague, la Cité de la Musique et de la Danse - Strasbourg, l'Université de Chicago.

Marco enseigne la musique de chambre contemporaine au conservatoire "G. Verdi" de Milan et est chercheur en interprétation au Conservatoire royal d'Anvers.